Babaji's Kriya Yoga
Babaji's Kriya Yoga Images
English Deutsch Français FrançaisEspañol Italiano Português PortuguêsJapanese Russian Bulgarian DanskArabic Farsi Hindi Tamil Turkish
 
            

L'inné et l'acquis

par Durga Ahlund

Sommes-nous nés avec des prédispositions au niveau de notre personnalité, de nos comportements sociaux et émotifs et de notre intelligence ? Ou bien, naissons-nous avec une tabula rasa ou ardoise blanche sans aucun contenu mental ou aucune tendance comportementale et, par conséquent, est-ce que notre comportement dépend entièrement de nos expériences et de nos perceptions ultérieures ? Généralement, les partisans de la théorie de la tabula rasa disent que seuls les facteurs environnementaux ont des conséquences sur le développement de la personnalité, tandis que ceux qui croient que nous sommes nés avec des prédispositions ou des tendances soutiennent que notre « nature » est uniquement individuelle et au moins partiellement déterminée avant notre naissance. Nous parlons ici du débat de « l'inné et de l'acquis ».

Je n'ai jamais été une adepte de la théorie de la tabula rasa, en grande partie parce que j'ai observé que chacun de mes deux fils avait apporté avec lui une personnalité et des talents uniques. Nous avons maintenant une nouvelle petite-fille, Kiplyn Eva Ahlund, née en mars, avec trois semaines d’avance. Je savais déjà que j'allais l'aimer, mais, comme avec mes propres enfants, l'intensité de cet amour-là est particulière et bouleversante. Je suppose que Dieu rend un bébé adorable aux yeux de ses parents pour une raison. Il doit être attachant, parce qu'il est si délicat et qu'il a besoin de tellement de soin. Mais le charme qu'un bébé de votre chair et de votre sang jette sur nous semble tout à fait mystique. Aussi, j'avais oublié que, même en ce début de vie, on peut voir briller tant de personnalité dans les yeux du bébé. Tout le processus de la naissance est vraiment magique et rempli de grâce. 

Vous l’ignorez peut-être, mais dans le Tirumandiram, le Siddha Tirumular décrit le processus de la naissance dans 41 mandirams. Il consacre les mandirams 451 à 492 à la naissance de l'âme dans le corps. Tirumular nous dit spécifiquement qu'il a « entendu » de Nandi, son guru, à Kailash, et qu'il a étudié les Saintes Écritures avec son grand maître, afin de recevoir ces connaissances révélées authentiquement. Tirumular décrit admirablement la naissance comme étant le plus sublime des phénomènes et que le Seigneur lui-même l’accompagne. Il dit non seulement que le Seigneur choisit le moment approprié de la naissance et la relation parentale particulière, mais qu'Il détermine l'environnement matériel pour la maturation appropriée de l'âme.   

Mandiram 451

Le Seigneur, mon bien-aimé, s'engage dans la création ;
Les vingt-cinq qui étaient séparés, Il les réunit maintenant ;
Il crée, siégeant au centre de l'utérus ;
Il crée, sachant ce qui se produira.

Aujourd'hui, les écrits de Tirumular seraient certainement controversés, particulièrement dans la manière dont il décrit le Swara Yoga en ce qui a trait au sexe, à la santé, à la nature et à la longévité de la progéniture. Cependant, Tirumular dit de bien belles choses au sujet des soins que le Seigneur prodigue à l'âme dans l'utérus, qui sont à la fois rassurantes et profondes. Un point important concerne la conception. Il dit que la conception se produit non seulement au niveau matériel, mais également à un niveau spirituel. Au moment de la fécondation, le corps causal afflue avec l'essence des cinq sens, de l'esprit, de l'intellect et de l'égo.

Dans le mandiram 465, Tirumular dit que le Seigneur attache l'âme aux corps subtils et place l'âme et la conscience avec les gunas dans l'utérus. Sans ces derniers, le corps ne pourrait naître vivant. Il dit que, même avant la conception, il se produit un acte de création subtile appelé Civa-puranam ou « la danse du Seigneur dans la nuit. »  Ceci suggère que si l'âme et les éléments subtils ne sont pas attirés dans l'utérus, il n'y a aucune conception de vie. 

La combinaison du parabda karmas (conséquences karmiques du passé à régler dans cette naissance), du vidhya (signifiant ce qui donne la lumière, soient les connaissances et les qualités divines transmises à l'âme afin de l'aider dans l'ascension au progrès spirituel) et des gunas (attributs de la nature : rajas-activité, tamas-inertie et sattva-équilibre) a lieu une fois que l'âme est dans l'utérus. Les cinq corps subtils, le physique, le vital, le mental, l'intellect et le spirituel sont fixés et équilibrés, selon le karma de l'âme, dans l'utérus. Étant la destinée finale de l'âme, le Seigneur tout-puissant est aussi présent, à l’intérieur de la plus petite semence de vie. Tirumular dit que même dans cette semence, le Seigneur sait ce qui attend l'âme après sa naissance. Il connaît toutes les expériences qu'elle va vivre afin de réduire sa responsabilité karmique. Le corps est alors façonné dans l'utérus comme un instrument approprié.

Tirumular dit aussi que lorsque le destin décide que le moment est venu, le Seigneur séparera l'âme de l'utérus. Mais, même dans ce cas, Il prolonge sa protection à l'âme. L'âme est responsable des conséquences de ses actions passées. Le Seigneur s'assure que l'âme passera par les expériences prescrites par son karma.

On donne à l'âme dix mois dans l'utérus, afin de l'équiper pour la vie. Tandis que le fœtus dépend de la mère pour respirer, c'est au travers du corps subtil de la mère, soient des nadis ida et pingala, que sa respiration et sa température sont efficacement maintenues dans le corps. L'âme n'a pas de sexe, mais pour préserver et propager cette vie terrestre afin d'évoluer, l'âme produit les attributs mâle et femelle. 

Il y a d'autres développements subtils qui s'établissent dans l'utérus. L'apparence de l'enfant est fortement influencée, non seulement par la génétique, mais aussi par l'esprit et le souffle des parents. Le souffle et l'esprit s'influencent mutuellement. Lorsque la respiration du parent est en harmonie, l'esprit est vide et le cœur est plein d'amour et d'équilibre. Sattva est créé. Dans l'utérus, le fœtus est nourri par l'équilibre et par la lumière intérieure, ce qui forme et affecte l'enfant et contribue à son développement. Tirumular dit que l'esprit d'un nourrisson contient une collection de nombreuses vies et pas seulement celles de l'enfant, mais également celles des parents.  

Pendant son séjour dans l'utérus, l'âme existe à la couronne de la tête, et là, le cœur est uni au Seigneur. Le Seigneur est le feu ardent qui alimente le corps. À la naissance, le Seigneur confie l'âme à deux « mères adoptives », soient saktis de l'anugraha (pitié ou grâce) et tirodhana (pouvoir de dissimulation), qui guident de manière invisible l'âme en lui accordant l'équanimité dans la souffrance et la tristesse. La grâce, implantée et omniprésente dans le nourrisson et dans le monde, accorde divers cadeaux et talents à l'âme. Le tirodhana saktis, le pouvoir de dissimulation du Seigneur, obscurcit sa présence, mais, de manière invisible, Il prend soin invisiblement de la croissance de l'âme dans l'enfant, une fois qu'il est né, lui donnant de plus en plus d'occasions de se libérer de ses dettes karmiques. La naissance est là pour que l'âme se développe et mûrisse.

Nous sommes si chanceux d'avoir cette âme, du moins temporairement, afin d’en prendre soin, de l'aimer, de la protéger et de la guider, car elle commence son voyage dans le monde. Aujourd'hui, la gratitude et l'amour que nous éprouvons en sa présence nous nourrissent profondément. J'imagine qu'elle nous influencera fortement au fur et à mesure qu'elle se développera dans son âme et nous montrera qui elle est. Pendant que je l'observe s'endormir, elle roule souvent ses yeux vers le haut comme si elle en avait assez pour aujourd'hui et qu'elle retournait à la lumière du Seigneur. Je suis portée à faire la même chose avec un sentiment d'unité et de gratitude envers le Seigneur pour ce qu'il a donné à l'âme.

 

Journal du Kriya Yoga de Babaji - Volume 19 Numéro 5 - Printemps 2012

Copyright © 2012 par Marshall Govindan.

 

© 1995 - 2017 - Le Kriya Yoga et les Éditions de Babaji, Inc. - Tous droits réservés.  "Babaji's Kriya Yoga" est une marque de service enregistrée.