Babaji's Kriya Yoga
Babaji's Kriya Yoga Images
English Deutsch Français FrançaisEspañol Italiano Português PortuguêsJapanese Russian Bulgarian DanskArabic Farsi Hindi Tamil Turkish
 
            

Asanas du Yoga et Samadhi

Par Durga Ahlund

J'ai récemment reçu une question d'un de mes étudiants. J'aimerais la partager ainsi que la réponse avec vous.

Question… "Comment la pratique des asanas peut éventuellement vous amener à l'expérience de l'infini ? Je pense que j'ai une idée générale, qu'il vous amène dans un état toujours plus méditatif, et qu'il approfondit les méditations que vous avez. Où puis-je trouver des références à ce sujet pour augmenter ma compréhension?"- M.D.

Réponse: Pour commencer, j'aimerais citer la Mère de l'Ashram de Sri Aurobindo : "Le corps est un pont mystique entre les constituants physiques et spirituels de notre être. Au moyen du Hatha Yoga, on peut atteindre le pouvoir, la lumière et la liberté alors que l'âme s'unit avec le corps physique. Le Hatha Yoga renforce le corps et le prépare pour une connexion plus profonde avec l'âme par l'utilisation des asanas et du pranayama."

Un yogi peut réaliser la conscience cosmique à tout point ou à tous les niveaux de son être, de son mental, de son cœur ou de son corps, car l'Esprit cosmique est partout, à chaque point de l'univers. Au plus profond de nous laissons-nous aller dans les expériences d'ascension, de suspend, de lumière, d'expansion dans le corps, nous nous approchons de l'infini. En faisant l'expérience du mouvement du prana dans les asanas, on peut se sentir transporté d'une posture à une autre, le souffle peut devenir calme et l'on peut faire l'expérience d'une chaleur émotionnelle intense, d'éclairs de lumière, une vibration palpitante, une décharge explosive de joie ou même une immense luminosité continuelle. Demeurer dans une posture, dans un état de tranquillité absolue et un calme mental profond, nous ouvre à l'expérience du ressenti, de la vision et de l'écoute du son de l'univers en pulsation, alors que nous tombons dans les profondeurs de qui nous sommes. Le Kundalini est éveillé et le prana et l'apana, régularisés et dans un état d'équilibre au sein des nadis ida et pingala, immobilisés, le sushumna s'ouvre et le prana se libère ou se fusionne dans le sushumna. Nous sommes soutenus par le prana intérieur sans éprouver le besoin de respirer.

La meilleure des références est la découverte par soi-même. Choisissez une asana et travaillez-le quotidiennement. Je recommanderais en particulier le meenasana, paambuasana ou le yogamudra. Choisissez une asana que vous pouvez maintenir de plus en plus longtemps avec confort et profondeur. Il doit y avoir un sens d'intensité, de persistance et d'aspiration, mais jamais vous ne devez ressentir de la douleur. Il y aura une "limite" où vous réaliserez que si vous alliez plus loin, vous vous dirigeriez dans une position douloureuse. C'est un seuil à franchir si vous désirez trouver la vraie force vitale qui existe au-delà de la tension. Mais vous demeurez au bord de la limite et à ce point de résistance, vous respirez et vous vous relâchez consciemment dans le corps et le mental. Cela soulagera la tension et la résistance et vous permettra de maintenir l'étirement de manière relativement confortable. Pratiquer de cette manière aboutira éventuellement à un relâchement amenant à la joie mentale et physique.

Le Kriya Hatha Yoga est un Yoga intégral et le but est la réalisation du Soi. Le Kriya Hatha Yoga fait partie intégrale de ce processus vers la réalisation du Soi. Un Yoga dit intégral est un yoga qui comprend toutes les parties de l'être et toutes les activités de l'être. Mais ce que nous remarquons c'est que les pratiques pour certaine personne ne sont pas aussi puissantes que pour une autre. C'est parce que nous ne sommes pas tous intégrés au même degré. C'est seulement quand tout notre être participe au Yoga, qu'il deviendra pour nous un Yoga intégral. Participer totalement signifie engager toutes les parties de notre être.

Le corps est un temple de la divinité. Il exprime l'Esprit. Il n'existe pas dans le seul but de vivre une vie physique et mentale. L'homme a la capacité d'éduquer son corps pour développer ses facultés latentes. Nous pouvons développer et remédier à nos défauts et nos imperfections de manière systématique et acquérir des choses que nous n'avions pas auparavant. Ce Kriya Hatha Yoga aura un effet sur toutes les parties de notre être et peut littéralement changer notre nature. Il m'a changé. C'est un Yoga dynamique et transformateur.

Nous savons que tout est animé d'une conscience merveilleuse. Et nous pensons tous que si les circonstances sont bonnes, nous pouvons faire l'expérience de cette conscience Suprême merveilleuse, qui maintient la vie partout, dirigeant à la fois l'univers extérieur et intérieur. Nous pensons que cette même conscience Suprême réside en soi, comme étant notre propre Soi. Mais la plupart d'entre nous n'en faisons pas l'expérience. Nous ne pensons pas que la conscience réside dans nos corps ou chez-soi, même si nous le désirons ardemment.

Pourquoi ? Pourquoi n'en faisons-nous pas l'expérience ? Parce que nous nous identifions avec notre corps et avec notre mental comme nous sommes conditionnés à le faire. Pour faire l'expérience de cette puissance vitale en soi, nous devons être attentifs à cette conscience. C'est seulement en portant la plus grande attention au Soi, que l'on devient absorbé dans le Soi. La conscience commence par l'attention. Elle commence par l'intériorisation, quand une partie de notre attention, une partie de notre conscience est au repos en soi, observant ce que le reste de notre conscience fait, voit, ressent ou pense. Nous pouvons commencer ce processus en nous observant en train de respirer et de faire nos asanas.

Sur le plan physique, observez votre colonne vertébrale… gardez votre colonne vertébrale bien droite et les muscles abdominaux contractés et la respiration profonde… continuez avec une respiration au niveau du diaphragme… ensuite au niveau vital, pranique, dirigez le prana dans tout le corps dans les recoins les plus profonds de votre corps et des divers chakras. Sur le plan mental, gardez votre mental aussi silencieux et passif que possible. Vous ferrez l'expérience d'un silence des sens, pratyahara, alors que vous faites un retrait de votre conscience pour qu'elle ne se disperse pas dans tous les sens et alors que vous la dirigez en vous vers le Soi. Avec ce mouvement intérieur, nous engageons le buddhi, l'intellect, alors que nous ressentons le mental se réduire au silence et que nous commençons à nous reposer au sein de notre être intérieur qui ne fait qu'observer les postures se former sur le flot du prana, observer le début et la fin de l'inspiration et le début et la fin de l'expiration.

Lors du maintien des postures, une partie de notre conscience, une partie de notre attention, se repose sur une impression immuable de présence, le témoin. Alors que nous continuons à pratiquer cette intériorisation dans notre pratique des asanas, nous commencerons à nous agrandir, à nous élargir et trouver au sein de l'espace de notre corps intérieur, une nouvelle profondeur d'être, qui possède une expansion et une conscience infinies.

Contemplez ce qui suit alors que vous maintenez une posture:

Nous commençons avec le Kriya asana Vanekom, la Posture de la Salutation : La Salutation du Soi,

Adorez le Soi, c'est véritablement commencer le Yoga.

Soyez conscient du Calme profond,

Soyez conscient de ce qui est conscient de votre calme profond.

Soyez conscient de l'existence de la conscience.

Soyez conscient du sentiment d'être.

Soyez conscient de votre respiration...

Conscient de celui qui respire....

Conscient du sentiment constant de présence…la présence du Soi.

Cette intériorisation vous permet de vous diriger toujours plus près du Soi Suprême.

Et de plus en plus nous nous trouverons en alignement avec le Soi.


© 1995 - 2017 - Le Kriya Yoga et les Éditions de Babaji, Inc. - Tous droits réservés.  "Babaji's Kriya Yoga" est une marque de service enregistrée.